05/07/2021

BLOG | VivaTech 2021, la Tech for Society en force !! - Episode 2

Par Florent Morel

Si vous avez suivi notre feedback sur VivaTech 2021, vous savez déjà que nous avons été positivement surpris de la forte représentativité de la « Tech for society » au sein des stands de grandes entreprises mais aussi auprès des nombreux acteurs publics présents à VivaTech.

 

 

Tech for Society, GovTech, EdTech, CivicTech, Tech for Good… on ne compte plus le nombre de projets autour des sujets de société à VivaTech.

 

On a d’ailleurs identifié le lancement du Tech For Good Score, un outil de mesure de l'impact social et écologique des entreprises de la tech pour rendre lisible l’engagement de chacun (des GAFAM aux start-ups) et permettre ainsi de disposer d’un référentiel commun pour les entreprises qui souhaitent s’engager sur la voie du “positive impact”.

 

Vivatech 2021

 

Ces projets, avec comme moteur l’envie de vivre dans une société plus durable, plus inclusive, plus juste - et pour enjeu d’être bénéfique pour la société en plus d’être viable économiquement - ces fameuses « start-ups à impact » seraient-elle enfin en passe de trouver leur modèle économique et donc d’être valorisées à leur juste valeur ?

 

Avant [la crise sanitaire], on avait l'impression qu'un entrepreneur devait choisir entre faire du bien ou faire de la croissance. Ce n'est plus le cas aujourd'hui

Julie Ranty

Directrice Générale de VivaTech.

 

Et c’est bien en phase avec les usages et besoins de nos concitoyens, comme le rappelle le sondage Ipsos de Juin 2020 où 90% des salariés souhaitent que leur entreprise donne du sens à leur travail et leur permette d’être utiles aux autres.

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/exclusif-les-salaries-en-quete-de-sens-1219224

 

Durant notre VivaTech tour, nous avons découvert des sociétés ayant développé des matériaux plus durables, des solutions anti-gâchis, des technologies pour connecter les populations isolées.

Et les femmes aussi étaient mises à l’honneur à travers le Female Founder Challenge et le grand rassemblement des #WoGiTech (Women + Girls in Tech) (https://wogi.tech/) avec notamment une table ronde concernant l’« Engagement des femmes dans le numérique de l’Etat » avec la DINUM. Voir le replay ici

 

Au sein du Sustainability Park, nous avons été particulièrement bluffés par l’innovation de la start-up Grow Your Own Cloud, qui cherche à stocker la donnée dans l’ADN de plantes !!

Voici leur « data center », plutôt sympa 😊

Vivatech 2021

 

Une partie de ces entreprises et start-ups étaient présentes sur les stands des organismes publics, développées par les incubateurs en région, au sein de pôles de compétitivité, Ministères ou grandes écoles. Chaque institution proposait ses « innovations » et il y en avait pour tous les gouts.

 

Vivatech 2021

 

 

Vivatech 2021

 

Le Ministère des Armées était présent à travers différents pôles ministériels : DGA (Direction Générale de l’Armement), AID (Agence de l’Innovation de Défense), SGA, DIRISI et autres acronymes…

L’armée innove en interne évidemment mais fait aussi appel à des partenaires pour rester à la pointe de l’innovation.

Vivatech 2021

 

Proxilearn, c’est un projet de micro-drones avec pilote automatique pouvant évoluer dans des espaces confinés de 40cm comme des conduits d’aération, tuyaux, carrières ou des zones impraticables, permettant ainsi d’augmenter la connaissance d’un terrain dans des conditions de basse luminosité. Ce projet est porté par l’INRIA dont la complexité relève d’une IA capable d’anticiper les turbulences et l’utilisation de capteurs miniatures pour se déplacer dans des espaces inaccessibles et ainsi récolter différents types de données. 

 

Bloom

 

La start-up Bloom est spécialisée dans l’analyse des échanges sur les réseaux sociaux. Elle développe le programme CAR ISM permettant de « détecter, quantifier et caractériser les communautés “alliées” et “à risque” parmi des communautés numériques, en particulier sur les réseaux sociaux, afin d’accompagner la prise de décision » pour des applications dans le civile mais aussi et surtout pour les renseignements.

 

Au sein de l’incubateur de l’IMT (Institut Mines Telecom), la start-up Maia cherche à inventer la restauration collective durable de demain et propose un outil pour accompagner la restauration collective et les agriculteurs dans leur transition alimentaire agro-écologique : aide à la conception de menus (fiches techniques, gestion des fréquences, indice de saisonnalité), analyse de statistiques avancées (coût moyen, pourcentage de produits BIO et labellisés, gaspillage alimentaire.) ou encore communication transparente via une app mobile, la révolution dans nos cantines arrive !

 

Les régions ne sont pas en reste, bien au contraire !

 

Vivatech 2021

 

Au sein de la région We Are Normandy, nous avons découvert Weem, la cabine acoustique connectée qui lutte contre l'exclusion numérique. Déployable dans les collectivités, les centres commerciaux ou les espaces publics, cet espace de « télé-inclusion » permet à tout citoyen d’accéder à internet et de réaliser des démarches avec de l’aide si besoin et donc de faciliter l’inclusion numérique.

 

Vivatech 2021

 

Région Sud

La région Sud est notamment venue avec ses 37 start-ups

 

Bodyo

 

Et on a également découvert la startup healthtech Bodyo (venant du Sud, accélérée au sein du Village By CA) pour présenter en avant-première mondiale l’AIPod V2 et le Health Lounge, ses deux cabines de santé : capsules de téléconsultation certainement très utiles dans les années à venir, notamment pour être déployées dans les déserts médicaux afin de permettre « en 6 minutes de prendre 26 mesures » de paramètres vitaux et chercher des maladies. Ces capsules sont des outils de prévention à d’éventuels problèmes médicaux.

 

Nouvelle Aquitaine

 

 

La région Nouvelle-Aquitaine a été aussi active sur les Réseaux Sociaux que sur VivaTech avec ses 28 start-ups autour de l’apprentissage et de la formation, des services à l’industrie, pour la société, santé, mobilité, culture, sport…

 

Vivatech 2021

 

18 start-ups des Pays de la Loire ont également fait le déplacement pour présenter leurs pépites DeepTech, CleanTech, Tech4Good, IA, RA, Mobility, SmartCities… 

 

Vivatech 2021

 

12 pépites de la région Auvergne Rhône Alpes et 4 consortiums du Campus Région du numérique étaient accessibles sur le stand de la Région autour de la thématique "Numérique - Énergie/Environnement".

 

D’autres régions étaient présentes avec leurs lots d’innovations ancrées dans leur territoire (santé, culture, géologie, environnement, mer et océans, mobilité…).

Nous y reviendrons rapidement notamment sur les thèmes de la santé, de la culture et de la mobilité que nous aimons particulièrement adresser chez Klee.