21/06/2022

BLOG | Kaleidoscope épisode 1 – Essbase Roadmap

Image
Article-blog-Essbase Roadmap-klee-performance-vignette-site-KG

Essbase Strategy & Roadmap

 

Le discours de Mike Larimer, représentant de l’éditeur Oracle lors de ce premier atelier, débute par une rapide présentation de son propre passé avec Essbase. Cela remonte à 30 ans avec son précurseur Arbor Software : « moteur multi-dimensionnel avec une feuille de calcul incroyable » [sic – en anglais dans le texte].  

Essbase est aussi notre «  buddy » depuis 20 ans chez Klee :  fidèle au poste, robuste dans l’effort et fiable sous contraintes. 

Toujours sur le ton de l’humour, Mike nous affirme que la première fois qu’il a entendu qu’Essbase est mort c’est lorsque Microsoft a sorti son équivalent mais il est toujours là, en première ligne… 

Retenons deux derniers faits marquants dans l’histoire : 

  • Arrivée de l’ASO en 2004.

  • Achat en 2007 de Hyperion Solutions par Oracle.  

  • Enfin Essbase n’échappe pas aux pratiques récentes en étant hébergé dans le Cloud, la dernière version étant 21c. 

Nous confirmons que les dates de fin de support sont les suivantes (toujours un enjeu) :

  • Essbase on-prem (11g) : décembre 2024,

  • OAC et OCI (19c) : décembre 2022,

  • Essbase 21c (en déploiement indépendant ou sur OCI MP) : août 2025 (pour le support « Premier »).

Essbase-Roadmap-schema-klee-performance

 

En clair, il faudra prévoir des migrations de 11g vers 21c (donc dans le Cloud), nous retenons donc les faits suivants : 

  • Studio (11g) devient Platform qui est un éditeur web disponible.

  • La console d’administration EAS est migrée vers une console d’administration Platform même si un format allégé persiste.

  • Plus de possibilités de gestion de la sécurité sont offertes (en dehors de Shared Services).

La roadmap présentée est la suivante :  

Essbase-Roadmap-releases-klee-performance

 

Les faits marquants sont :

  1. Les Shadow Cubes 
    Facilité de dupliquer un cube en un cube « image ». Ensuite vous travaillez sur le cube Shadow et à la fin vous mergez les données dans le cube source (promote). Je vois immédiatement deux cas d’utilisation :

  • Mettre à disposition un cube moins volumineux à des entités/régions d’une entreprise afin de rendre les process métier plus agiles et rapides 

  • Fournir un cube à une cellule d’experts afin qu’il « s’amuse » pour par exemple des "WhatIfs" sans impacts sur la cube principal (tant que les simulations ne sont pas validées) 

  1. OCI déploiement avec intégration de base de données autonomes.  Interactions possibles avec de la BI.

  1. L’arrivée de drivers JDBC génériques (pour Teradata par exemple). 

  1. Une fonctionnalité permettant de comparer deux outlines et de faire des copier/coller pour les aligner ou mettre à jour. 

  1. Possibilités de connecter Essbase 21c avec une application Hyperion Planning ; donc en complément l'installation d'une version 21c en "On premise" pour un mode hybride moderne. 

  1. Le cube Designer pour la création et mise à jour d’une application via Smartview et Web

  1. L’amélioration de la fonction permettant l’analyse et l’optimisation d’un cube BSO.

Le monde Essbase reste vivace même si sa définition en collaboration (ou confrontation) avec la suite Oracle EPM cloud devient difficilement perceptible. 

 

A VENIR : Episode 2 avec la roadmap très attendue de cette suite EPM Cloud, dans toute son horizontalité : Planning, Financial Close, Profitability…

 

Essbase-article-blog-CTA-klee-performance